Les Saamis de Laponie

 

Qui sont les Saamis ?


Les Saamis sont des sortes de bergers sauf qu'ils dirigent des rennes. Ils dirigent leur moto-neige d'un côté à l'autre du troupeau pour rassembler les retardataires. Les Saamis vivent dans des tentes. L'élevage des rennes n'est qu'une occupation de ce peuple de l'extrême Nord de l'Europe. D'autres Saamis vivent de la pêche dans les lacs et les rivières de montagne ou encore dans les fjords et la mer. Certains travaillent en usine, conduisent des camions enseignent ou occupent des centaines d'autres emplois. Le peuple Saami est réparti sur la Norvège, la Suède, la Finlande et la presque' île de Kola en Russie.

Il y a environ 50 000 Saamis; 30 000 en Norvège; 15 000 en Suède; 2 500 en Finlande et 2 000 en Russie. Le mot lapon a été utilisé par le peuple voisin pour décrire les saamis.

Un auteur romain mentionna l'existence des Saamis. Les Saamis occupaient le Nord de la Scandinavie bien avant que les Finnois, les Suédois et les Norvégiens ne s'étendent vers le Nord.

 

Les Saamis chez eux.

Les Saamis possèdent un téléviseur, une voiture et un grand frigo rempli de viande.

Les salles de bain peuvent contenir les membres de rennes empilés contre la cabine de douche. En hiver, les adolescents sillonnent les rues sur leur moto-neige. Pour eux un village très animé peut nous sembler mort. L'Automne et l'Hiver sont les saisons où l'on abat le plus d'animaux, mais l'éleveur tue parfois une bête lorsque le besoin se fait sentir. La viande est conservée par salage et séchage ou est congelé.

 

Quelques mots:

si'ida: ensemble de toute la famille.

d'avvéli: terme désignant la direction menant aux pâtures d'été.

laavu: tente de voyage.

 

Les rennes

Le mâle et la femelle s'accouplent plus tard, la mère creuse un trou dans la neige et c'est là que le petit va naître.

Les saamis des côtes parlent principalement le norvégien.

L'identité ethnique de nos jours:

Actuellement, peu de Saamis sont éleveurs.

Certains désirent protéger leur culture alors que d'autre veulent abandonner leur identité.

Culture et religion.

Les femmes cousent des habits traditionnels. On dit que grâce au costume d'une personne on peut reconnaître son identité.

Les Norvégiens, Suédois, Finnois et Russes pensaient que les Saamis étaient primitifs, ce qui les rendaient honteux de leur identité. Pour cette raison beaucoup ont abandonné le costume traditionnel. Les Saamis fabriquent eux-même leurs outils. La culture des Saamis est soumise à une pression énorme des langues norvégiennes. ,Suédoises, finnoises ou russes, ainsi de la musique des vidéos et du coca-cola. Mais parallèlement les habitants sont fiers d'être Saamis. Actuellement peu de Saamis sont éleveurs.

 

Le barrage d'Alta.

Dans les années 1970, le gouvernement norvégien proposa d'ériger un barrage sur une rivière, inondant

une zone de pâturages utilisés par les Saamis. Ils protestèrent à Oslo mais rien ne marcha.

 

 

Paysage.

La majeure partie de la Laponie s'étend au Nord du cercle polaire. Au Nord le territoire est boisé. Ils laissent les rennes paître trop longtemps sur les pâturages, il faudra des années aux plantes pour repousser. Les premiers lapons vivaient que de chasse et de pêche. Un tel environnement composé de marécages, de forêts et de neige exige des moyens de transport spéciaux. Des skis vieux de 3 500 ans ont été découverts en Laponie, il semble donc que les Saamis sont les inventeurs de ce moyen de transport.

 

L’élevage des rennes.

 

L’élevage de rennes est l’activité la plus courte chez les Saamis. Les éleveurs ont une vie de nomades. Les rennes sensibles et les éleveurs migrent pour leur fournirent les meilleures conditions possibles. Ils reviennent une fois par an au même endroit En plus de l’élevage les Saamis pêche et cultivent. Les saamis de montagne parcourent jusqu'à 400 km chaque printemps depuis leur campement dans les montagnes jusqu’aux pâturages d’été sur la côte atlantique et sens inverse en Automne. En Suède et en Norvège, l’élevage du renne présente une valeur unique pour l’identité des Saamis car eux seuls ont l’autorisation légale d’exercer cette activité. L’élevage est le symbole des Saamis.

Les Saamis des côtes.

Beaucoup d’étrangers disent que les vrais Saamis sont les éleveurs. Pour la plupart, ils se sont installés sur les côtes norvégiennes il y a quelque siècle. L’histoire des Saamis des côtes est très différente celle des éleveurs. Ces Saamis vivent sur une côte très découpée et caractérisée par des fjords qui pénètrent jusqu’à 100 km à l’intérieur des terres. Ces fjords sont encadrés de haute falaise qui plongent dans la mer. Autrefois les Saamis des côtes chassés les rennes sauvages, leur activité principale, c’est la pêche en haute mer.

 

 

Elodie et Florent

 

Retour