Retour à l'accueil Retour à l'accueil

L'eau contient des matériaux visibles et invisibles

1: Rencontre avec les maternelles

Suite à une expérience chez les maternelles, nous nous sommes partagés en 2 groupes, l’un est parti chez les maternelles l’autre est resté dans la classe. Il y avait des bouteilles dont une avec de l'eau du robinet (nous devions la retrouver). Grâce à l’odorat, le goût et la vue, nous avons pu facilement retrouver la bonne bouteille. L’eau est un liquide incolore, inodore qui se mélange avec d’autres liquides.
 

2 : Filtration et analyses

Suite à une expérience à « La Maison de l'Océan » (à Bègles) nous avons remarqué que l’eau n’est pas forcément polluée quand elle a une couleur bizarre.


L’animatrice nous montre
une bouteille Niskin.


La bouteille Niskin remonte avec des échantillons d’eau de la Garonne.


L’animatrice a versé l’eau de la Garonne dans un verre doseur


Dispositif qui sert à filtrer
l’eau de Garonne.


Marion et Camille sont en train
de placer le filtre


Là, nous sommes en train de verser de l’eau de la Garonne dans le filtre


Ensuite on a pompé de l’air pour
que l’eau passe plus vite


Voilà le résultat :
Le filtre avant / après la filtration


Maintenant nous versons l’eau après
la filtration dans un petit tube


Là, nous versons les gouttes
pour les analyses


Voilà la couleur obtenue… du… rouge !


Voilà, avec la couleur obtenue, nous pouvons comparer :
il y a des nitrates invisibles

Conclusion : même si l’eau a l’air potable elle ne l’est peut être pas encore car elle contient des matériaux invisibles qui peuvent être toxiques.
 

3 : Eau minérale et eau de source

L’eau de source : les eaux dites de source sont des eaux naturelles, propres à la consommation humaine. Les seuls traitements qu’il est permis de leur appliquer, afin d’éliminer les éléments instables que sont les gaz, le fer, et le manganèse, sont l’aération, la décantation et la filtration.

L’eau minérale : les eaux minérales, quant à elles, sont des eaux de source ayant des propriétés particulières : elles ont des teneurs en minéraux et en oligo-éléments.

 


La Garonne transporte des matériaux
 

1 : Tous les fleuves creusent et transportent des matériaux

Grâce à la puissance de leurs eaux sur les fortes pentes, les cours d’eau creusent progressivement les sols, détachant sables et gravillons. Ils transportent vers l’aval ces alluvions qu’ils déposent par la suite au font de leur lit ou sur leur rives lorsque la pente s’adoucit et que leur débit se fait plus lent.

Les alluvions (du latin alluvius « frotter contre ») sont des dépôts de débris plus ou moins gros tels du sable, de la vase de l’argile, des galets, du limon ou des graviers transportés par de l’eau courante. Les alluvions peuvent se déposer dans le lit du cours d’eau, et s’accumulent au point de rupture de pente.

 

La quantité d’alluvions transportés par un cours d’eau dépend principalement de sa vitesse, du sol et de son importance : le fleuve Huang He transporte ainsi 796 milliards de tonnes d’alluvions chaque années.

Pour voir notre film « Alluvions de la Garonne » clique ICI ! (format quicktime, 22Mo)
 

2 : Expérience pour montrer comment les matériaux sont transportés.

Dispositif : une planche inclinée et deux tasseaux en bois pour faire les rives.

Pour chaque expérience on a utilisé la même quantité d’eau et matériaux.
Les matériaux étaient : sables, gravillons, graviers.

Expérience 1 : Le sable tout seul
Il y avait 3 zones : grains groupés, grains éparpillés, grains séparés


Expérience 2 : Des gravillons
Il y en a qui sont arrivés au bout, mais ils se sont bousculés, entrechoqués.

Expérience 3 : Du gravier
Ils se bloquent tous. Ils avancent à peine.

Expérience 4 : Un mélange
Le sable arrive au bout mais il y en a qui reste autour des gravillons ; les graviers n’ont toujours presque pas bougé.

 

Conclusion : plus les matériaux sont fins et légers plus ils sont transportés loin. Les différents matériaux se frottent et se bousculent ; parfois ils s’entraînent et parfois ils se freinent entre eux.
Les trois expériences ont été faites avec le même débit d’eau. Quand nous avons augmenté le débit, nous avons pu remarquer que les matériaux se déplaçaient en roulant.
 

3 : Vocabulaire

Alluvions : dépôts de sédiments charriés par les eaux d’une rivière, d’un fleuve…
Sédiments : boues, sable, gravier, cailloux transportés par un cours d’eau.
Le lit d’un fleuve : c’est la partie la plus profonde du fleuve.
Les rives : bords de la rivière (synonyme : berges).
L’amont : partie de la rivière en direction de la source.
L’aval : partie de la rivière en direction de l’embouchure.
Le débit : la quantité d’eau transportée par la rivière.

 

4 : Pour en savoir plus clique sur le lien de ton choix :

Site junior de l'Agence Adour Garonne
Site de l'Agence Adour Garonne

 
 

Copyright © 2007 - Tous droits réservés
Ecole primaire de Paillet - Place Gambette - 33550 Paillet
Responsable de la publication : Thierry Bihr